Accueil » Conjoints, que faut-il faire si vous n’êtes pas d’accord ?

Conjoints, que faut-il faire si vous n’êtes pas d’accord ?

par Morgane
Conjoints

Même si vous êtes liés par le mariage, cela ne signifie nullement que vous serez constamment sur la même longueur d’onde. Vous êtes différents tous les deux et peut-être sur beaucoup plus de points que vous ne l’avez pensé. Cependant, il est possible de régler n’importe quel désaccord.

Face aux désaccords, soyez réaliste

Vous venez de vous marier et vous voilà déjà en pleine dispute. Vous pensiez que vous étiez tous les deux au-dessus de tels problèmes. Vous vous entendiez tellement bien sur tout ! Vous étiez persuadé/e que votre vie de couple serait un long fleuve tranquille. Ou bien cela fait des années que vous êtes mariés et vous allez de désaccord en désaccord. Au départ, vous espériez que cela allait diminuer en fréquence et en intensité. Actuellement, ce n’est pas le cas et comme à chaque mésentente, vous vous dites que vous n’auriez jamais dû épouser cette personne.
Ce genre situation est désagréable, énervant et décourageant. Ne baissez pas les bras ! Pour commencer, soyez réaliste. Il n’existe aucun couple au monde qui soit d’accord sur tous les sujets. Les enfants, la santé, les parents, l’argent sont quelques-uns des sujets de disputes qui surviennent pratiquement chez tous les couples. Eh non, la vie n’est pas aussi rose que dans vos rêves.
Puis, dites-vous bien que votre conjoint n’est pas parfait, il peut commettre des erreurs. Mais il a également le droit d’avoir un avis différent du vôtre. De plus, son opinion, même si elle est à l’opposé de votre point de vue, n’est pas nécessairement mauvaise. Il n’y a pas qu’une bonne façon de faire les choses. Votre vision, comme la sienne, peuvent être toutes les deux excellentes. Ce qui nous amène à une autre vérité : vous aussi, vous n’êtes pas parfait/e. Donc, ce que vous dîtes et faites n’est pas forcément parfait.

Que faut-il faire si vous n’êtes pas d’accord ?

Pour se mettre d’accord avec votre partenaire, il n’y a rien de telle que la communication. De très bons conseils sur la façon d’aborder les différences sont aussi prodigués sur compatibilité des prénoms.fr. Lisez-les attentivement pour comprendre sur quels aspects vous devez rectifier le tir. Parce qu’en effet, si vous êtes en désaccord, c’est peut-être à vous de changer. Soyez honnête et humble pour reconnaître vos torts et renverser la vapeur.
Êtes-vous persuadé/e que vous étiez compatibles au début mais que vous ne l’êtes plus aujourd’hui ? Détrompez-vous. Être compatible ne signifie pas être deux copies conformes. Vous pourriez bien vous entendre sans pour autant être d’accord sur tout. Ce sont vos différences qui vous rendent précieux l’un et l’autre, vous vous complétez.
Parfois, un simple compromis peut régler le problème. Toutefois, sur certains sujets importants, il arrive que cela ne suffise pas. Si vous voulez avoir des enfants mais que votre conjoint non, il faut en discuter longuement et dans le calme. Ni l’un ni l’autre ne doit avoir du ressentiment à ce sujet. Vous devriez prendre le temps d’approfondir le sujet et de vous exprimer librement. Si vous avez une façon différente de dépenser l’argent du ménage, là aussi, une communication franche est nécessaire. Attendez que vous soyez en de bonnes dispositions tous les deux pour aborder la question. Décidez de ne passer à autre chose qu’après avoir pris une décision qui satisfait les deux parties.
Mais surtout, gardez ceci à l’esprit : ne pas être d’accord ne suppose pas que vous avez raté votre mariage. Bien sûr, si vous ne voulez jamais céder, si vous campez sur vos positions quoi qu’il en coûte, cela affaiblit vos liens. Ceci est à éviter naturellement. Évitez également de menacer votre conjoint de le quitter s’il/elle ne se range pas de votre côté. Pensez à votre couple avant tout.

Facebook Comments

Vous pouvez également aimer