Accueil » L’importance cruciale des nombres aléatoires dans la cybersécurité

L’importance cruciale des nombres aléatoires dans la cybersécurité

par Raja
419 vues
nombres aléatoires et cybersécurité

Dans le paysage numérique moderne, les attaques informatiques sont devenues monnaie courante. Et au cœur de la défense contre ces attaques se trouvent les nombres aléatoires. Un élément souvent négligé mais essentiel pour la cybersécurité.

Comment est utilisé le nombre aléatoire dans la cybersécurité ?

Dans le domaine de la sécurité informatique, les nombres aléatoires sont utilisés de manière omniprésente. Un exemple basique est la création de mots de passe. En effet, vous pouvez utiliser un simple générateur de nombres aléatoires pour créer des mots de passe complexes. Ce qui peut considérablement renforcer la sécurité de vos comptes. Par exemple, vous avez dix options pour créer un nombre aleatoire entre 1 et 10 en utilisant un générateur en ligne. La quantité augmente au fur et à mesure que vous augmentez la marge ou permettez les décimales. Pour vos clés de sécurité, vous pouvez notamment ajouter des lettres et des caractères spéciaux. Ceci afin d’augmenter encore plus la protection de vos données sur le web.

Quels autres usages des nombres aléatoires en cryptographie ?

L’importance des nombres aléatoires dans la cybersécurité va bien au-delà de la création des mots de passe par les internautes. En effet, ils sont également essentiels pour la génération de clés de sécurité dans différents systèmes. On pense notamment au bitcoin et aux autres crypto-monnaies ou monnaies virtuelles. Dans ces systèmes, les clés privées sont essentielles pour accéder et transférer des fonds. Elles doivent donc être générées de manière aléatoire afin d’éviter toute prédiction ou attaque. Ce qui reste possible malgré la sécurité optimisée des cryptomonnaies. Un très bon exemple est le piratage de la plateforme d’échange Bitfinex en 2016. Les pirates ont déplacé 120 000 bitcoins dans une série de 2075 transactions. Notons que le prix du bitcoin était d’environ 70 millions de dollars au moment du vol et plus de 4 milliards de dollars au moment de l’arrestation des coupables.

Est-ce que les nombres aléatoires sont vraiment fiables ?

Une question qui se pose est de savoir si les nombres aléatoires utilisés dans la cryptographie sont vraiment aléatoires. En réalité, la plupart des générateurs ne produisent que des nombres pseudo-aléatoires. Ils sont générés à partir d’un algorithme déterministe et d’une graine initiale. Ce qui soulève des préoccupations quant à leur imprévisibilité. Cela dit, des progrès significatifs sont réalisés grâce à l’intelligence artificielle. Celle-ci permet notamment d’améliorer la génération de nombres grâce aux techniques d’apprentissage automatique. Ainsi, on peut obtenir des générateurs qui fournissent des résultats avec un haut degré d’aléa et de sécurité.

Une autre avancée intéressante dans ce domaine est l’utilisation de générateurs de nombres aléatoires quantiques, QRNG (Quantum Random Number Generator). Ces derniers garantissent d’une grande quantité de bits générés est privée et donc complètement sécurisée. Ce qui est crucial puisqu’en cryptographie, il ne suffit pas d’avoir des nombres aléatoires, mais il faut être le seul à les connaître. A ce titre, des chercheurs de l’Université de Linköping en Suède ont développé un nouveau type de QRNG qui peut être utilisé pour le chiffrement, les paris et les simulations informatiques.

Vous comprenez donc que les nombres aléatoires jouent un rôle crucial dans la cybersécurité. Et bien que leur nature aléatoire puisse parfois être remise en question, les progrès en ce domaine sont remarquables et prometteurs.

Facebook Comments

Vous pouvez également aimer

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire plus

Politique de confidentialité & cookies